Paroles de chansons

Isabelle Boulay - Mon amour (la supplique) paroles lyrics

La langue: 
Artiste: 

Mon amour (la supplique)

Oh mon amour
Reste 3 jours
Pour être sur
Que c'est fichu
Que tout sonne creux
Qu'on y croit plus
 
Oh mon erreur
Alors trois heures
Quitte à pleurer
Sous mon fichu
Quitte à se proclamer
Vaincue
 
Oh mon amour
Voix de velours
Coeur de voleur
Et corps de pierre
J'en ris, j'en pleure
Regarde ailleurs
Ou ferme les yeux
Sans mystère
Entends mon coeur qui gronde
120 fois par seconde
 
Oh mon amour
Reste trois jours
Pour noyer
Ce qu'on a pas pu
Et pour se dire
Des choses cruelles
 
Oh mon amour, mon soleil
Une dernière nuit de veille
Quitte à manger
Du riz aux clous
Quitte à frôler
Le mauvais goût
Mon magnifique
Mon sens unique
Moitié douceur
Moitié salaud
Je suis ta soeur
Ton chien, ta sueur
J'envie les nuages que tu trouves beaux
Entends mon coeur qui tonne
Danser comme un seul homme
 
Oh mon amour, mon soleil
Une dernière nuit de veille
Quitte à ne rien se dire du tout
Quitte à ne rien faire
Jusqu'au bout
Mon amour
Mon amour
Mon amour
Mon amour
 
Isabelle Boulay - Mon amour (la supplique) sur Amazon
Isabelle Boulay - Mon amour (la supplique) Regarder sur YouTube
Isabelle Boulay - Mon amour (la supplique) Écouter sur Soundcloud

Plus de paroles de cet artiste: Isabelle Boulay


Avec les icônes sur la barre latérale droite, vous pouvez regarder, écouter ou acheter en ligne Mon amour (la supplique) paroles fichier de musique ou CD.

Si vous souhaitez télécharger cette musique, vous pouvez cliquer sur licône mp3 sur la barre latérale droite.


Usage personnel ou éducationnel. Isabelle Boulay paroles copyright est le propriétaire de cette chanson.



Plus de paroles

Joyriding

I'm not sure what they said
But if it's true I'll bet
It's just one more thing I'll regret
I hate my weaknesses
They made me who I am
 
'Yeah, it's cool, I'll be okay'
As I felt your pain wash over me
So I dry your eyes and hide my shakes
Cause I hate the look that's on your face
 
These things inside my head
They never make much sense
So I wouldn't hold my breath...
I hope I die before they save my soul
 
'Yeah, it's cool, I'll be okay'
As I felt your pain wash over me
So I dry your eyes and hide my shakes
Cause I hate the look that's on your face
 
Don't hang up
Because I don't have anyone left here
Don't give up
Don't hang on to anything I've said
 
I hate my weaknesses
They made me who I am
It makes no difference
I'm insignificant
 
'Yeah, it's cool, I'll be okay'
As I felt your pain wash over me
So I dry your eyes and hide my shakes
Cause I hate the look that's on your face
'Yeah, it's cool, I'll be okay'
As I felt your pain wash over me
So I dry your eyes and hide my shakes
Cause I hate the look that's on your face
 
And this is not the end for us
 

Sonotone

Paroles de la chanson Sonotone par Mc Solaar
 
J'ai des rides et des poches sous les yeux
Les cheveux poivre et sel et l'arthrose m'en veut
À chaque check-up ça n'va pas mieux
J'ai la carte vermeil et la retraite, j'suis vieux
Les blouses blanches analysent ma pisse
Testent ma prostate, me parlent d'hospice
Les gosses dans le bus me cèdent leur place
Ah, ah, et quand j'me casse
Ils parlent en verlan style 'tema l'ieuv'
Si les mots sont pioches c'est ma tombe qu'ils creusent
Mais je dois rester droit malgré mon dos
Ma scoliose et c'salaud de lumbago
J'étais une sommité, la qualité
J'ai bien travaillé, j'étais respecté
De juvénile, après retraité
Je n'ai pas profité, ma vie j'ai raté
 
Maintenant quoi ? Tu veux que je fasse du jogging ?
Rattraper les années avec du bodybuilding ?
Mettre de l'anti-rides à la graisse porcine ?
 
Passe clean avec peeling et lifting
Ça sonne faux, je veux le feu et la forme
Déformer le monde monotone et morne
Comme chaque printemps me pousse vers l'automne
Vers le sonotone, j'perds le sonotone
 
J'perds le sonotone (x16)
 
J'suis prêt à appeler les forces des ténèbres
Dévertébrer le verbe de toutes mes lèvres
Pour devenir celui qui gambadait dans l'herbe
J'lève la main gauche et déclare avec verve
Être prêt, pour la face ou l'envers
Pacte avec Dieu ou pacte avec l'enfer
J'veux ... l’élixir, la luxure
Le luxe d'être permanent comme le clan Klux Klux
 
Toi,
Viens à moi
Tu deviendras
Explosif comme l’Etna
Agenouille-toi
Et regarde vers le bas
(Agenouille-toi et regarde vers le bas)
Vers le sonotone, j'perds le sonotone
 
J'perds le sonotone (x16)
 
Qu'est-ce qui s'passe ? J'me sens revivre
De vieux papillon je passe à chrysalide
J'étais impotent, maintenant ma peau s'tend
Comme à 20 ans, j'ai avalé le printemps
Jeune, fun, j'brille comme un gun neuf
J'ai du sang neuf, je veux mille meufs
Plus mille potes de Bangkok à Elbeuf
Le tout si possible arrosé de mille teufs
Car tout est vicié, cercle vicieux
Là-bas la vessie, ici la calvitie
À toi merci, j'ai les preuves de ton oeuvre
La jeunesse éternelle pour réécrire mon oeuvre
Résurrection, retour de l’érection
De l'action quand avant c'était fiction
Retour de la libido, des nuits brèves
Des alibis bidon pour réécrire le rêve
 
Elle
Belle ..
Citadelle assiégée
Par une armée rebelle
Moi
En émoi ...
Escaladant la pierre
Pour finir dans ses bras
 
J'peux l'faire, j'ai le feu, la forme
Transform' mon monde monotone et morne
Avaler le printemps, recracher l'automne
Parce que rien n'se perd et tout se transforme
 
Parce que rien n'se perd et tout se transforme
Vers le sonotone
 
J'perds le sonotone (x16)
 
(J'aurais voulu te dire ...)
J'aurais voulu te dire que je m'en vais
(J'aurais voulu te dire que je m'en vais, que je m'en vais ...)
J'aurais voulu te dire que je m'en vais
 

Jorja Interlude

[Jorja Smith:]
These things'll fall down
But you'll pick 'em up
You're still here to touch the ground
Don't worry, I swear
I know you're trying to help me
 
[Drake:]
Tryna stay light on my toes
Just ran a light in a Rolls
Told me I'm lookin' exhausted
You hit it right on the nose
I'm tired of all of these niggas
I'm tired of all of these hoes
Worried 'bout takin' my lane
They ain't even got on my road
They turn they back and they leave you
They gon' be back when they need you
I practice good over evil
Flippin' the script like a read-through
Yeah, all of my brothers, we equal
I play my part too, like a sequel
You tell your niggas you got 'em on anything
Question is, do they believe you?
'Specially when you never come through
So much hate inside your heart
We don't even know what we done to you
We just know shit gettin' run through
Never chase it, let it come to you
You out here tellin' everybody everything
You niggas move like the one-two, yeah
 
[Jorja Smith:]
These things'll fall down
But you'll pick 'em up
You're still here to touch the ground
Don't worry, I swear
I know you're trying to help me
I know you're trying to help me
I know you're trying to help me
I know, I know
 
[Drake:]
And more chune for your headtop
So watch how you speak on my name, you know?
 

Dix ans plus tôt

S'il y a des mots
Qui t'ont fait pleurer mon ange
Et d'autres qui t'ont révolté
S'il y a des idées
Quelquefois qui dérangent
Oh j'en ai qui font danser

Te souviens-tu d'un slow
Dix ans plus tôt
Déjà dix ans
Tu voulais m'épouser
Quelle drôle d'idée
Tu n'avais pas quinze ans
Tu voulais faire l'amour
Comment fait-on l'amour ?
Je n'étais pas un géant
J'étais plutôt gêné
Quelle drôle d'idée
Danser c'est suffisant

Je ne sais plus comment finissait la chanson
J'ignorais qu'elle avait un nom
C'était la chanson du bonheur
D'un vieil amant compositeur

J'aime bien les histoires
Qui me font boire, sans désespoir
Les mélodies carrées
Qui font danser
Qui font aimer la vie
J'aime aussi sur le tard
Un piano bar qui meurt d'ennui
Tous les disques oubliés
Qui font penser
Qu'on a déjà vieilli

Je ne sais plus comment finissait la chanson
J'ignorais qu'elle avait un nom
C'était la chanson du bonheur
D'un vieil amant compositeur

Te souviens-tu d'un slow
Dix ans plus tôt
Déjà dix ans
Tu voulais m'épouser
Quelle drôle d'idée
Tu n'avais pas quinze ans
Tu voulais faire l'amour
Comment fait-on l'amour ?
Je n'étais pas un géant
J'étais plutôt gêné
Quelle drôle d'idée
Danser c'est suffisant

Te souviens-tu d'un slow
Dix ans plus tôt
Déjà dix ans
Tu voulais m'épouser
Quelle drôle d'idée
Tu n'avais pas quinze ans
Tu voulais faire l'amour
Comment fait-on l'amour ?
Je n'étais pas un géant
J'étais plutôt gêné
Quelle drôle d'idée
Tu n'avais pas quinze ans